Belgique : des détectives privés à Batibouw

En France, quand on veut stopper l’hémorragie du travail illégal, on met tous ses espoirs dans les contrôles URSSAF ou les descentes surprises des offices centraux de lutte contre ces fléaux qui constituent une réelle concurrence déloyale envers ceux qui satisfont aux obligations légales de leur activité.

En Belgique, quand on veut trouver des preuves, on met les moyens !  Au salon de l’immobilier Batibouw, la surprise est venue des détectives privés qui sont arrivés en force pour opérer un contrôle à la demande de l’IPI (Institut Professionnel des Agents Immobiliers).

Lien de la video

Les détectives privés ont pour mission de vérifier la légalité de l’exercice des agents immobiliers présents sur le salon, car la Belgique fait face à un vrai problème de faux professionnels.

L’an dernier les détectives qui travaillent pour l’IPI ont renvoyé 54 faux agents immobiliers devant la justice et une enquête est actuellement en cours à l’encontre de 66 autres faux agents.

Afin de mieux protéger encore les consommateurs, l’IPI va maintenant également envoyer ses détectives dans les foires et salons du pays.

Le porte-parole de l’IPI, Dajo Hermans, explique que ces faux agents sont une vraie plaie pour le secteur. «Ils n’ont qu’une idée en tête: gagner le plus d’argent possible le plus rapidement possible. Ils empochent souvent une partie du prix de vente et certains disparaissent même une fois l’acompte versé  ».

Ce salon annuel international de la construction, de la rénovation, de la décoration et de l’aménagement intérieur ouvre ses portes aujourd’hui. 100 stands sont mis à la disposition du public.

Laisser un commentaire

CNSP-ARP - CHAMBRE PROFESSIONNELLE DES DETECTIVES PRIVES FRANCAIS © 1999-2017 Frontier Theme