Des Détectives Privés 3.0 ?

Yves Conversano, Coordinateur de la CNDEP et Directeur de l'IFAR

Yves Conversano, Coordinateur de la CNDEP et Directeur de l’IFAR

Vendredi 3 mars se tenait au Corum de Montpellier un séminaire organisé par la CNDEP (Confédération Nationale des Détectives et Enquêteurs Privés) et par l’IFAR (Institut de Formation des Agents de Recherches) qui fêtait à cette occasion ses vingt ans d’existence.

Cent vingt détectives, jeunes et anciens, participaient à cette manifestation dont le thème portait sur « L’Intelligence Économique et l’accès aux nouveaux marchés de la profession d’Agent de Recherches ».

Le CNSP-ARP y était superbement représenté avec une quinzaine de membres qui venaient de tous les coins de France et d’Outre-Mer pour fêter dignement l’anniversaire de l’IFAR, « THE » école de Détectives !!  La première… Merci à son papa, Yves Conversano, qui à force de travail depuis les années 1990, d’intelligence et de ténacité, a su en faire ce qu’elle est aujourd’hui : la référence en matière de formation des ARP.

Tous les participants ont pu échanger avec des intervenants de qualité, notamment Bernard Carayon et Alain Juillet et aborder les thèmes de l’Intelligence économique, du rôle des ARP dans la sécurité intérieure, du secret des affaires, ainsi que de l’accès à des marchés issus des activités émergeantes depuis 2003.

Bernard Carayon

Bernard Carayon

Pour mémoire, Bernard Carayon, avocat au Barreau de Paris et homme politique, est l’auteur –entre autres- en 2003, d’un rapport au premier ministre : « Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale ». Ce rapport s’inscrivait dans le cadre d’une politique publique et analysait la compétitivité des entreprises françaises ainsi que leurs politiques de défense face aux menaces. Le rapport préconisait également des moyens de sécurité.

Avec Alain Bernier alors vice-président du CNSP-ARP, nous l’avions rencontré au Sénat en 2003 au cours d’un dîner-débat organisé par l’APIP-PL (association de promotion d’Internet pour les professions libérales) dont nous faisions partie.

Ce débat avait pour thème l’Internet dans les professions libérales. Il faut rappeler qu’à cette époque, Internet n’en était qu’à ses balbutiements et son utilisation n’était pas évidente, notamment pour les avocats pour lesquels la publicité était interdite par les Ordres. 
L’APIP-PL a permis à beaucoup de professionnels libéraux, de découvrir une infinité de possibilités de rapprochements, accélération des échanges, publicités qui aujourd’hui sont monnaie courante !! Heureux les visionnaires et les précurseurs… Ils devraient être décorés comme des héros !

Alain Juillet

Alain Juillet

Quant à Alain Juillet, après avoir dirigé de nombreuses entreprises françaises et étrangères, il est nommé Directeur du renseignement à la DGSE de 2002 à 2003. Il occupe ensuite, jusqu’en 2009, les fonctions de Haut Responsable à l’Intelligence économique. Depuis 2011, Alain Juillet est Président du CDSE (Club des Directeurs de Sécurité des entreprises – http://www.cdse.fr )

Au fil de leurs interventions émaillées d’exemples concrets, tous deux ont su convaincre les professionnels présents qu’ils ont bien une place à tenir dans tous ces « nouveaux marchés ».

Cependant, et comme j’ai pu le faire remarquer, ces « nouveaux marchés » que recherchent les professionnels de l’enquête privée aujourd’hui, ne sont pas nouveaux ! Le CNSP-ARP en parlait déjà il y a plus de dix ans avec Alain Juillet lorsque celui-ci occupait les fonctions de Haut Responsable à l’Intelligence Economique. Ces entretiens portaient déjà sur le même thème : quelle place occupe l’ARP dans l’IE, et comment faire pour que chacun puisse exercer librement selon ses compétences ?

Pour ma part, ces discussions que nous avions à cette époque où l’IE cherchait encore à se définir et à se démarquer de spécialités telles que la veille ou l’enquête privée, ont provoqué un déclic salutaire : en effet, pourquoi se battre pour savoir qui gagnerait la veille, l’audit, l’analyse de l’information, ou le recueil de renseignements, alors qu’il n’y avait qu’à se servir dans le panier des nouvelles technologies ? C’était avant la naissance du Détective 2.0 !

Les formations à ces marchés étaient légion, et permettaient d’obtenir une compétence à valeur ajoutée pour des activités en perte de vitesse !

C’est ainsi que, surfant au creux de la vague des technologies modernes, certains comme moi, ont su appeler les marchés en proposant aux entreprises des prestations de conseils : audit de sécurité, investigations numériques, récupérations de données informatiques, etc… Bref, des activités qui ne relèvent pas exclusivement du métier pur de détective privé, mais qui lui sont apparentées par les méthodes de recherches, le recueil d’informations, les enquêtes, etc…

Le problème de recherche de nouveaux marchés, est à mon sens, pris totalement à l’envers ! Il ne s’agit pas d’attendre que ces métiers viennent au détective privé d’un simple claquement de doigts ! c’est impensable, et les gros cabinets d’audit ou d’investigations numériques n’ont pas attendu les ARP !

En conclusion, c’est plutôt à chacun de se former pour obtenir la capacité d’exercer ces activités. D’où l’intérêt de la formation permanente… mais pas dans les conditions que veut imposer le CNAPS…  Mais ceci est un autre débat…

Enfin, Jean-Emmanuel Derny participait en tant que représentant la profession auprès du CNAPS. Son intervention s’est limitée à une énième présentation de cet organisme.

A la suite du séminaire, les professionnels se sont retrouvés dans un restaurant du centre ville de Montpellier afin de partager ensemble une soirée de fête d’anniversaire, dans une ambiance festive et décontractée, animée par deux artistes pleins de talent : un magicien dont le numéro de la table volante nous a tous bluffés, et une chanteuse qui nous a charmés par sa voix magnifique.

Durant la soirée, les diplômes, CQP et titre, ont été remis aux nouveaux détectives par Alain Juillet. C’était aussi l’occasion de féliciter les deux nouvelles adhérentes du CNSP-ARP, Sophie et Stéphanie, qui recevaient leur diplôme ce soir-là, et dont l’une avait fait le déplacement depuis l’Île de la Réunion pour la circonstance !

Merci aux organisateurs, aux intervenants et aux participants pour la belle journée que nous avons passée ensemble !.

Marie-Françoise Hollinger

 

 

 

Laisser un commentaire

CNSP-ARP - CHAMBRE PROFESSIONNELLE DES DETECTIVES PRIVES FRANCAIS © 1999-2017 Frontier Theme