AUDIT 2015 – la situation des Détectives Privés trois ans après l’avènement du CNAPS

L’audit de la profession mené par le CNSP-ARP tout au long de cette année, touche à sa fin.

Il convient tout d’abord de remercier les professionnels de l’enquête privée qui ont, d’une manière ou d’une autre participé à cette aventure. Nombreux ont été les e-mails d’encouragement, les réponses à nos questions, les avis et suggestions, et les participations aux réunions.

Cet audit, quels en étaient  les thèmes et la finalité ?

Voila trois ans que le CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité) a démarré ses trois missions prévues par la LOPPSI 2 de 2010 :

  • Délivrance des agréments, autorisations et cartes professionnelles aux ARP,
  • Discipline, contrôles des professionnels et respect de la déontologie,
  • Conseil .

Toute nouvelle institution a besoin de temps pour appliquer les mesures fixées par les textes, trouver ses marques et mettre en place la meilleure manière de fonctionner.

Nous avons donc suivi avec attention le parcours du CNAPS et sa position par rapport à l’activité libérale du Détective Privé au sein de la Sécurité privée.

Trois ans après, le temps était venu de faire un point sur la situation des ARP libéraux au regard de la réglementation évolutive et du CNAPS.

Pour cela, le CNSP-ARP a mis en œuvre les moyens dont il dispose pour informer : réunions régionales, visio conférences, questionnaire, informations via ses mailing-listes, pages Facebook et Twitter, site internet, etc.

Chaque professionnel a ainsi eu l’opportunité d’exposer sa situation, ses attentes, sa satisfaction ou son ressentiment.

Le résultat de cette enquête fera l’objet d’un rapport qui sera remis aux ministères concernés par l’activité de la Recherche Privée.

Toutefois, on peut déjà dire que TROIS thèmes principaux émergent de ce travail :

– Le CNAPS, évidemment puisque c’est l’objet initial de l’Audit, 

– Les pratiques professionnelles et donc la Déontologie,

– La dualité entre justice et sécurité privée.

Mais le rapport ne se limitera pas à lister les contradictions, les dysfonctionnements et les erreurs d’un organisme qui fait la part belle aux entreprises commerciales de sécurité privée, et qui, par un « copier-coller » d’un titre à l’autre, applique aux ARP des règles  sans tenir compte de leur statut libéral, de leur indépendance, de leur déontologie.

Sa finalité sera également de proposer des améliorations nécessaires au bon exercice de l’activité ainsi que des solutions pour que les ARP, traditionnellement au service du justiciable et experts en matière de recherches de preuves, ne disparaissent pas dans le magma sulfureux des entreprises commerciales de gardiennage et de transports de fonds.

La profession de Détective Privé doit s’exercer dans l’honneur, la probité, l’honnêteté… Qu’en est-il aujourd’hui ?

Pour le savoir, rendez-vous à la fin de l’AUDIT !

L’ARP qui souhaite encore apporter son eau au moulin de la profession, peut prendre contact avec le CNSP-ARP en remplissant le formulaire

Par ailleurs, un article du Républicain Lorrain est paru le 18 septembre, à l’occasion de la réunion qui se tenait le 17 à Saint-Avold (57).

Il est disponible sur le site du journal (édition abonnés) : Le Républicain Lorrain 

Il peut être téléchargé en pdf ici :

Updated: 19 septembre 2015 — 19:03

Laisser un commentaire

CNSP-ARP - CHAMBRE PROFESSIONNELLE DES DETECTIVES PRIVES FRANCAIS © 1999-2017 Frontier Theme